Style et individus

Aujourd’hui, les gens se battent pour avoir leurs styles mais, en même temps, s’habillent selon les « règles de la société ».

Version 2

Mais alors qu’est ce qui fait qu’une grande ville comme Londres est plus ouverte à l’extravagance ? Qu’est-ce qui motive les gens à s’habiller comme ils le veulent ? Et si vous étiez seul sur terre, vous habilleriez-vous de la même manière que lorsque vous sortez dans la rue aujourd’hui ? Interrogez-vous. Quels sont vos intérêts et quels sont ceux de la société ? Tant de questions que nous nous posons au fil de notre vie.

On dit tous que l’Angleterre, les Etats-Unis et d’autres destinations sont des paradis du style, que les gens sont beaucoup plus ouverts, que les gens sont libres. Je ne pense pas que cela s’applique au pays, mais plutôt aux grandes villes. Selon moi, c’est surtout une question de mégalopole. Le terme anonymat urbain défini bien ce concept. Je pense que c’est ceci qui nous attire tous, sans même le savoir. L’anonymat urbain s’explique par une rotation élevée de la population. En d’autres termes, nous ne voyons jamais les mêmes personnes, même dans notre quartier, nous sommes anonymes. Et c’est ce phénomène qui crée une ouverture d’esprit et qui fait que l’on se sent plus à l’aise. Pour moi, le phénomène est le même dans toutes les grandes villes du monde. De plus, la multiculturalité donne aussi un sens à cette ouverture d’esprit.

Les motivations de s’habiller comme on le veut sont diverses. Certains le font pour appartenir à un groupe ou pour avoir une bonne estime de soi. D’autres n’importent aucune importance aux vêtements qu’ils portent. Demandez-vous pour quelle raison vous habillez-vous comme vous l’êtes aujourd’hui. Est-ce simplement pour se couvrir ? Ou est-ce pour extérioriser la face intérieure de vous-même ?

Imaginez que vous êtes seul sur terre. Porteriez-vous simplement des vêtements pour être à l’aise ? Ou alors porteriez-vous des choses plus osées !?

En fait, vous n’êtes pas vraiment les seuls à choisir votre façon de vous habiller. La société joue un rôle très important à ce sujet. Nous n’imaginons pas à quel point notre tenue est la première image de nous-même. En quelques secondes, nous sommes identifiés. On nous donne un âge, une échelle sociale, une appartenance à groupe, une orientation sexuelle… Tant de choses qui se transmettent par quelques bouts de tissus ! Nous jugeons les gens alors que nous ne connaissons ni leur vie ni même leur prénom. Une fille avec une jupe un peu courte sera définie comme une salope. Un garçon un peu efféminé sera défini comme un pédé. La société nous dicte comment être normal, qui aimer et qui détester. Ne soyez pas choqué, c’est le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Les gens sont de plus en plus influençables, nous voulons tous être comme les stars des réseaux sociaux. Mais le fait de s’habiller comme la société le veut nous rend-il heureux ?

Et comme dirait Antoine de Rivarol : “Le style n’est rien, mais rien n’est sans le style.”

N’oublie pas, le style est un art. Sois ton art. Vis ton art. Sois le seul maître de ton corps et de ton âme. Ne sois pas normal, sois différent. Tu verras que les gens aimeront ta différence. Sois fier de toi.

Alex Jeanmonod